Rss

Bienvenue !

 

Ce mini-site vient a été créé pour répondre aux questions que pose la série peu historique Inquisitio, diffusée sur France 2 à partir du 4 juillet prochain. En voici une bande-annonce parodique, pour les nuls d’entre vous qui ne savent pas encore de quoi il s’agit :

Inquisitio : la VRAIE bande annonce ! from Saturnin Napator on Vimeo.

Ce site va se compléter au fur et à mesure, afin que les nuls que nous sommes puissent rapidement combler leurs lacunes : patience !

Comments (72)

  1. Roque

    C’est très utile d’avoir l’avis de gens plus neutres, meiux informés à chaque fois qu’on nous fait le coup du Da Vinci Code ou plus généralement de la désinformation des grands médias. On arrive cahin caha à trier le vrai du faux, mais souvent avec baeucoup de retard par rapport au buzzz.

    • Ricoh

      C’est clair que l’on peut actuellement se poser des questions sur l’honnêté de France 2. Elle présente une fiction en sachant que toute l’image qu’elle nous présente est fausse et est issue de la Révolution française et des Lumières. (moyen-âge = âge sombre). Et ce n’est pas la première fois que je vois France Télévisions présenter des fictions voir des documentaires qui prêtent à caution sur le plan historique voir qui tombe carrément dans la propagande. Il y a eu une reconstitution du procès de Nuremberg « J’étais à Nuremberg » qui avait déjà prêté à polémique où le réalisateur faisait dire aux acteurs ce qu’il voulait entendre dire. Récemment il y a eu un documentaire sur France 5, « le siècle des lumières » Pareil un docu-fiction sur Mendès-France « Accusé Menès-France » etc…

    • Thomas

      Je ne suis pas sûr que la neutralité soit la force de ce site.
      La série Inquisitio souffre de lacunes historiques, volontaires ou non, puisque c’est une fiction au scénario très libre comme bien d’autres séries du genre.
      Néanmoins, ce site qui veut rétablir une soit disante vérité a surtout pour objectif d’écarter certains reproches légitimes qui pourraient être faits à l’église catholique.
      De plus, on sait absolument pas qui se « cache » derrière ce site donc on ne sait pas sur quoi s’appuie sur ce travail. Un véritable travail d’historiens ou le simple relai d’un dogme ?

      • La rédaction

        @Thomas : merci de votre commentaire. Vous nous reprochez notre manque de neutralité, mais de quel côté est-elle quand au prétexte d’une série « historique » on travestit l’histoire pour faire dire n’importe quoi à des personnages historiques qui sont des figures de l’Eglise ? Il y a un monde entre produire une série qui colle le mieux possible à la réalité de l’Histoire et une série qui compte autant d’anachronismes, de clichés et d’accusations gratuites (antisémitisme des prélats, monstruosité ou débilité des saints, etc.) ; ce pourquoi nous allons continuer ici de dénoncer cette entreprise de décrédibilisation.

        Par ailleurs, nous sommes tout à fait ouverts à la contradiction, nous attendons vos reproches à l’égard l’Eglise, bien que nous demandons de qui fait-on ici le procès. :-)

        Pour répondre enfin à votre dernière question, vous avez une rubrique « à propos » qui vous en dit suffisamment sur les auteurs de ce site. Sachez cependant que nous travaillons avec des historiens renommés, dont plusieurs Docteurs en histoire, ainsi qu’avec des revues dont le sérieux n’est plus à démontrer comme Histoire du christianisme magazine.

        Cependant nous comprenons que vous puissiez être effrayés à l’idée que nous soyons « le relais d’un dogme » : c’est un vision répandue de croire que les chrétiens veulent convertir par un dogme. En réalité notre mission, en dehors de ce site, est de vous témoigner non pas de vérités de foi mais de l’amour de Dieu, en premier lieu. Le coeur de ce que nous avons à vous dire est dans ce verset biblique : « Dieu a tant aimé le monde qu’il a envoyé son fils unique pour nous racheter de nos éloignements et nous donner la vie éternelle » (Première lettre de Saint Jean). Ce que nous pouvons donc vous souhaiter, c’est de faire l’expérience d’une rencontre personnelle avec le Christ, comme quelqu’un de vivant qui vous aime personnellement et qui vous connaît de toute éternité. Cela vous ouvrira de nombreux horizons !

  2. Eric

    A quand une page avec des références d’ouvrages sérieux ?
    :)

  3. Denys

    Tres bon ! Merci !!

  4. Idée originale que ce site, il ne s’agit pourtant que de télévision. Le coté gore, lugubre et sentant le souffre est populaire, la télé doit générer de l’audience, il ne s’agit pas d’une reconstitution ni d’un documentaire mais d’une fiction à 2 balles pour se vider la tête cette été. Il est toujours plus simple de noircir le passé, pour se persuader que notre époque moderne est franchement meilleure. Vous avez raison sur la servitude, il ne viendrait à personne l’idée aujourd’hui de qualifier une Caissière de Supermarché de « Serf » pourtant son sort n’est pas meilleur. Quand à l’aspect religieux, il est en clair que le Choix de la France de sa Laïcité doit être conforté à chaque instant, car si l’esprit des Lumières nous a appris quelques chose, et Rousseau en particulier, est que l’on peut croire en un dieu mais pas en son église. Merci à Rousseau pour cette clairvoyance, c’est le Tricentenaire de sa naissance que nous devrions fêter en grand… bien à vous et bon succès…

  5. Roque

    L’amour de la vérité ne doit pas trop troubler ta digestion ! Remettre l’histoire sur ses pieds, dans une perspective qui s’éloigne autant que possible de l’imposture ou du canular ne me fera jamais de mal.

    Pour le site : vous n’auriez pas un petit quelque chose, aussi, sur Hypathie d’Alexandrie et les Croisades ?

  6. hdevillers

    Pas tout compris au raisonnement d’Eric Leguay ? ! En quoi Rousseau nous a aidés ? Difficile de jeter l’église en gardant Dieu sans tomber dans l’utopie, non ? Est-ce que laïcité veut dire rejet de l’église, ce n’est a priori pas ça puisque le concept de laïcité a été inventé justement par l’église…
    Sinon, bravo pour ce site : très bonne idée de mêler vérité et humour ! ça change.

  7. Riou

    A propos d’Hypathie d’Alexandrie, en kiosque (marchands de journaux, relais H) jusqu’au vendredi 6 juillet compris, Histoire du christianisme magazine n° 60, titré : « 415, lapidation d’Hypathie », « Le crépuscule des païens ».
    Incroyable cette question, on peut fouiller dans le rayon histoire chez les marchands de journaux. C’est permis.

  8. « Plusieurs universitaires médiévistes, peu suspects de complaisance envers l’Église catholique, nous disent combien ils sont atterrés par cette série »

  9. Roque

    Riou, justement je l’ai lu et j’en voudrais plus !

  10. Riou

    Très bien (pour la lecture, à propos d’Hypathie). Mais j’ai un doute quand même : le dossier annonce un livre à sortir chez Albin Michel (2013) : Histoire des répressions et violences religieuses au tournant du IVe siècle. Le plus… juste le temps de relire et de l’imprimer.

  11. Très bonne initiative, les amis ! Une période que peu connaissent, même chez les catholiques et cela va faire du bien de se pencher dessus de manière un peu plus sérieuse que sur TF2 😉 Continuez, donnez des références, des ouvrages, des citations etc ! Bon courage.

  12. Têtuniçois

    L’Eglise catholique n’aime pas se regarder dans un miroir ?

  13. Patrick

    Eh bien, Hourra pour l’Inquisition, donc!!!!

    Je me réjouis de voir des personnes attachées à défendre cette institution.

    Enfin, si j’ai bien compris.

  14. ericparis11

    Merci d’avoir cité Hypathie.
    Cela nous rappelle que l’intolérance, la foi aveugle et bornée, la peur de la vérité scientifique, la manipulation des masses ne datent pas, dans la religion dite chrétienne, des dérives du Moyen-Age, mais sont inséparables, dès les origines, de cette secte montée en graine. Paul de Tarse fut le premier, mais non le dernier, d’une série d’imprécateurs malfaisants.

    • alençon

      Hum! Ericparis11, en ce qui concerne la foi aveugle et l’intolérance, les athées n’ont rien à apprendre aux catholiques ou aux chrétiens en général … Et il faut y ajouter le pessimisme à tous crins, le narcissisme, la science sans éthique, la toute-puissance de l’homme au détriment de la nature, et toutes les idéologies athées les plus meurtrières.
      Des cons il y en a partout, et pas seulement dans cette secte, celle des musulmans ou celle des bouddhistes.

      Pas un hasard si les meilleurs chrétiens sont des libre-penseurs agnostiques qui appliquent mieux , sans le vouloir, les valeurs de la philosophie chrétienne que bien des chrétiens ou la plupart des athées; simplement parce que ces valeurs ont des caractèristiques universelles, intemporelles et immuables depuis 2000 ans qui ont aidé des millions de gens à supporter une existence abominable à défaut -peut-être – de leur accorder la vie éternelle.

  15. LACARIEN

    Jésus a-t-il vraiment marché sur l’eau ?
    Moïse a-t-il ouvert la mer rouge en deux ?
    La Vierge était-elle vierge ?
    Dieu existe-t-il ?

  16. pierre Louis

    Que cette (assez mauvaise)série très romancée mais suffisamment explicite sur les atrocités de l’inquisition fasse bouger et irrite le Landerneau catho – traditionnaliste d’extrême droite est ridicule
    L’histoire prouve tous les jours que l’église et ses prélats a toutes les époques et encore plus a l’époque du schisme ont été un outil formidable d’abrutissement et du maintien en servage des peuples tout au long de l’histoire de notre monde .
    Entre les extrémistes musulmans fanatiques d’aujourd’hui et les inquisiteurs et les prêcheurs hystériques d’hier aucune différence .
    Vive la laïcité

    • La rédaction

      @Pierre Louis : merci de votre commentaire, à la lecture duquel on peut penser que vos clichés sur l’Eglise sont aussi nombreux (c’est peu dire !) que ceux présents dans Inquisitio. 😉 Non, il n’y pas besoin d’être intégriste ou d’extrême droite pour avoir envie de se bouger avec humour (by the way, avez-vous vu la vidéo ?). C’est amusant aussi de constater comment vos affirmations dramatiques manquent légèrement d’arguments, aussi je me permettrais de vous renvoyer à quelques lectures saines, en commençant par exemple par « Pour en finir avec le Moyen Age » de Régine Pernoud, qu’on ne présente plus. L’été vous profitera, et dans un hamac ça peut être sympa !

  17. Roque

    ericparis11 si tu veux en savoir plus au lieu de te contenter de cette version grand public – complètement manichéenne et largement falsifiée – de l’histoire, tu n’as qu’à acheter des livres … et les lire !

  18. Cnaudin

    @roque : quels livres conseillez-vous, notamment sur Catherine de Sienne ?

  19. Geoffroy Laumet

    Je n’ai pas vu cette serie mais ce que j’en ai lu m’a suffit. Je vous recommande « historiquement correct » de Jean Sevilla. Un bon livre qui fait le point sur les croyances actuelles a propos du moyen-age et de la religion. Les sources et les travaux historiens sont cites donc verifiable.
    Malheuresement depuis les annees 1960 la mode est a l’anticlericalisme. L’Eglise reste pourtant l’une des plus grande bienfaitrice de l’humanite. (desole pas d’accent sur mon clavier)

  20. Riou

    ericparis11,
    merci aussi d’avoir cité Hypathie.
    D’une part, vous êtes à des années de lumières des travaux historiques récents (mais, après tout, chacun son truc et c’est votre droit). Pour être plus précis, vous confondez Rachel Weisz et une philosophe du IVe siècle.
    D’autre part, l’intolérance et la foi bornée (et le reste) appartiennent (malheureusement) au patrimoine commun de l’humanité.
    Et, au fond, vous avez raison, Agora et Inquisitio = même combat, même prisme et, phénomène de cause à effet, mêmes limites. C’est pourtant dommage de conforter les gens dans leurs préjugés (confortables, c’est vrai). Avec un peu d’histoire, il est facile de critiquer le christianisme, avec un peu plus d’histoire, ça va mieux, le regard se décontracte.

  21. Roque

    Pour la biblio, je pense que Riou est le plus indiqué.

  22. Riou

    Alors là, non, désolé. Riou est incapable de donner une bibliographie sur Catherine de Sienne. Il y a bien une biographie récente de Christiane Rancé au Seuil. Bonne maison et Mme Rancé est, de l’avis général, une plume remarquable (mais journaliste et romancière avant d’être historienne). Il faudrait peut-être regarder du côté des Editions du Cerf. Ceci dit, il est bien possible que le livre de Christiane Rancé (pas lu) soit une bonne introduction.

  23. Riou

    Du reste, il existe sur ce site une bibliographie sur Catherine de Sienne qui me semble très bien.

  24. RICHARD

    Un très grand merci. C’est très bien fait, et ENFIN, des Cathos répliquent à cette médiocrité des média qui passent leur temps à faire du lavage de cerveaux. Bravo.

  25. delaplace

    raccourcis, clichés, science fiction, inventions: que croyez vous que sont la plupart des séries-télé qui nourrissent le bon public?

  26. ericparis11

    Je serai curieux de savoir ce que des travaux récents ont apporté à l’histoire d’Hypatie, que je connaissais bien avant Agora, merci…
    Comme je n’ai pas attendu cette mauvaise série pour m’intéresser à l’inquisition, ni aux effets des privations et des mortifications sur le cerveau de quelques illuminées comme Catherine Benincasa ou Thérèse Martin.
    Quand à l’innocuité de l’Inquisition (« oh là là, c’était juste des rigolos qui exagéraient ! »), renseignez-vous sur ses méfaits jusque sous Ferdinand VII. C’est dans les livres d’histoire, et ça a 180 ans, pas plus. On n’est plus au Moyen Age.

    Elle n’a pas été victime de persécution religieuse ? Ah bon ? Elle est tombée en faisant le ménage (le seul rôle digne d’une vraie femme chrétienne), peut être ?
    Elle n’a pas existé ? Les lettres de Synésios de Cyrène seraient elles sujettes à caution (pourtant, il était évèque, non ?).
    Ah oui, j’oubliais, seuls les chrétiens sont victimes d’intolérance, les païens, juifs et autres hérétiques n’avaient (n’ont) que le sort qu’ils méritaient…

    Ne prenez pas systématiquement vos interlocuteurs pour des crétins incultes. De la part de gens qui croient dur comme fer aux fariboles puisées dans des livres de contes écrits il y a 2000 ans, c’est assez mal venu.

  27. ericparis11

    Quand aux livres, j’en lis, merci, et j’en ai lu beaucoup, y compris « religieux », des Veda à la Bible en passant par la mythologie grecque, l’Avesta, le Tripiṭaka, le Tao-Te-King, la légende des Nibelungen et le Seigneur des Anneaux. Et même Picsou Magazine.
    Tous des témoignages intéressants sur les civilisations qui leur ont donné naissance. Passionnant parfois, mais toujours « menschliches, allzumenschliches ».

  28. OmnisV

    @ericparis11
    A vous qui pensez que la foi en Dieu est stupide et synonyme, forcément, d’obscurantisme, on pourrait vous montrer toutes les oeuvres d’art magnifique qu’on fait ces croyants et que l’on peut encore admirer, tout comme des compositions musicales pratiquement inégalées, etc. Quand je vois toute cette création, je ne peux pas me dire que « croire » est synonyme de stupidité et avilissement de l’homme.
    Par ailleurs, cette dégradation de l’homme n’a jamais été aussi forte et présente quand on a voulu supprimer Dieu de la société. Il suffit de rappeler les millions de mort causés par la folie d’un pur matérialisme imposé, par exemple, par le nazisme pour en être convaincu. Le socialisme a voulu nous faire croire aussi à un paradis sur Terre et on voit ce qu’il a donné : un enfer.
    Que conclure ? Arrêtons cette simplification béate, fausse et perverse consistant à associer la religion à l’asservissement de l’homme et l’éradication de Dieu à sa libération. Le siècle dernier a démontré de la manière la plus flagrante la folie d’une société sans Dieu et combien de mort elle peut engendrer en un instant. Jamais une société n’a fait autant de mort qu’une société athée. C’est logique d’ailleurs : enlever Dieu et alors tout est possible vu que, au final, on n’aura pas à répondre devant Lui de ce que nous avons fait sur Terre. Alors arrêtons de taper sur la religion et ayons bien à l’esprit qu’une société athée est capable de bien pire qu’une société qui croit en Dieu, tout particulièrement à un homme-Dieu qui se laisse tuer plutôt que de tuer.

  29. Riou

    ericparis11,
    ni crétin ni inculte, ça marche. Mais ne croyez vous pas que votre véhémence vous juge ? Faire de Thérèse Martin une illuminée, par exemple, est une opinion (légère) et blessante. Vous auriez pu écrire controversée (au sens où elle a passionné des spécialistes de nombreuses disciplines). Savez-vous que des gens très sérieux (par ex. à l’école pratique des hautes études) considèrent Thérèse comme un génie (spirituel) et même comme un écrivain (Claude Langlois). Et, tiens, une piste de méditation : Thérèse n’était-elle pas, parce que réformatrice, profondément anticléricale ?
    Du nouveau sur Hypathie ? (pour le livre, voir plus haut)
    Vous avez raison : elle a existé et elle n’est pas tombée (vous êtes drôle) elle a bien été lynchée par des moines fanatiques qui auraient été plus inspirés de rester dans leur désert. Mais il semble acquis qu’elle a été visée par défaut, victime d’une lutte de factions, dans un contexte d’émeutes liées à un sabbat ayant dégénéré. Un triste fait divers lié au contexte alexandrin où l’antijudaïsme est bien antérieur à la christianisation. Le meurtre est politique (et non le résultat d’un conflit entre chrétiens et néo-platoniciens ou entre christianisme et science). Il est peu probable que l’évêque Cyrille soit impliqué dans ce meurtre. Le préfet n’était pas un élève d’Hypathie. Cette dernière était vraisemblablement marginale dans le milieu philosophique alexandrin. Autre sujet, mais lié : les chrétiens n’étaient pas iconoclastes (comment expliquer sinon la préservation des bâtiments antiques ?).
    Quant à l’Inquisition, fruit de la théocratie, personne ne souhaite aujourd’hui la défendre. Il est même intéressant de remarquer que l’Inquisition, je parle de l’Inquisition médiévale, n’a pas réussi à éliminer l’hérésie. Au contraire, elle a renforcé l’hérésie (Biget). Elle l’a peut-être même aussi un peu fabriquée… Ce n’est pas la violence qui a fait disparaître l’hérésie mais les ordres mendiants, en accueillant une partie des aspirations spirituelles des cathares. L’inquisition démontre que la violence, en l’espèce religieuse, ne fonctionne pas, que la théocratie ne marche pas. Quand on regarde le monde contemporain (par exemple l’Iran) c’est une bonne nouvelle.
    Au fond le problème n’est-il pas le suivant : une légende noire existe, une réponse catholique de même niveau aussi. Les deux discours contribuent à brouiller la lecture d’événements qui ont pourtant une résonance contemporaine (la liberté religieuse, le fanatisme, etc.). Les sujets dont nous parlons ne sont pas spécifiquement chrétiens, on peut même penser (c’est mon cas) que le christianisme, quand il dérape, trouve toujours les moyens de se réformer et pour cause, nos grands idéaux contemporains ont une origine chrétienne.
    Enfin, pour être juste, il faut dire que l’Eglise catholique a abordé de front le sujet de l’Inquisition (1998) et a fait repentance lors du Jubilé de l’an 2000 (la preuve d’une capacité réformatrice). C’était, il y a douze ans. Il n’est pas choquant que ce site cherche à réagir contre la légende noire, tant que cette dernière aura des zélateurs ou servira de boîte à idées pour scénariste en panne d’inspiration (cela vaut aussi pour Amenabar).
    PS Picsou = TB.
    PPS Un bon exemple d’une lecture qui s’apaise (ni légende noire, ni défense déplacée mais synthèse par le haut) est le cas des silences de
    Pie XII sur la Shoah pendant la Seconde Guerre mondiale. Les frontières se déplacent parce que des études nouvelles apparaissent (par ex. Sylvie Bernay, Cnrs éditions) et aussi parce que la chronologie de la solution finale s’affine. Bref, dans un contexte criminel absolu, il ne s’agit pas de défendre un pape qui aurait failli mais, finalement, qui a fait beaucoup, en tout cas, beaucoup plus que ce racontait la légende noire.

  30. laurico

    @Cnaudin : merci pour ton article à propos d’Inquisitio sur lequel j’ai atterri un peu par hasard en m’intéressant à ce que tu disais du livre ‘Métronome’.
    J’avais déjà connaissance de linquisitionpourlesnuls et revenais dessus pour mettre le lien vers ton article quand j’ai vu que tu l’avais fait toi-même :-) J’espère que tu as trouvé des ouvrages sur Catherine de Sienne, je vais me renseigner de mon côté.

  31. ericparis11

    Riou, votre modération vous honore, mais il n’en reste pas moins qu’il ne faisait pas bon rester « païen » dans nombre de contrées. Qu’Hypatie soit morte tuée lors d’une émeute ou délibérément, ce que ni vous ni moi ne savons, l’intolérance et la force était d’une seul côté. Toujours le même 2000 ans durant. Mais le contexte de l’époque explique, certes, la violence, sans la justifier. A la même époque, des gens comme Jean Cassien ont eu, à mon avis, un rôle plus positif que Cyrille, que vous aurez du mal à exonérer de sa responsabilité en tant que pasteur. Son plus grand titre de gloire n’a-t-il pas été, justement, d’avoir éradiqué le paganisme d’Alexandrie ? Il n’y a, franchement, pas de quoi se vanter.
    En revanche, sur Thérèse Martin, vous ne me ferez pas changer d’avis.
    Cette pauvre fille était cliniquement une hystérique, dont la place était plus à l’asile qu’au carmel (mais est-ce si différent, finalement).
    Ah certes, c’est un écrivain, mais Barbara Cartland aussi, vous savez. Ce qu’elle a produit ne dépasse pas le niveau du roman de gare, et encore. C’est d’une niaiserie absolue, certes adapté au niveau actuel des fidèles, mais indigne de la reconnaissance qu’elle en a reçu.
    Mettre son « enseignement » au niveau de ceux de Thérèse d’Avila, Jean de la Croix ou prochainement Hildegarde von Bingen a été de la part du Vatican un signe de dégénérescence fort inquiétant. Là, on se rapproche dangereusement de Walt Disney…

  32. Lina

    Monsieur,
    Quand je vous lis et que je vous entends parler de Thérèse Martin comme d’une illuminée et d’une hystérique j’ai envie de vous dire que Thérèse aimait particulièrement les gens comme vous qui n’ont pas cette capacité de voir l’invisible et que toute sa vie et qu’elle a prié pour ceux qui, enorgueillis de leur intelligence et de leur culture font barrage à la lumière et se privent de ce qui nous a été donné de plus beau : la foi et la liberté dans la foi. Car quand on croit on se sent libres et c’est ce que je vous souhaite sincèrement. Avez-vous une famille Monsieur ? Au sein de celle-ci, toutes les personnes se valent-elles ? Ainsi va l’Eglise, avec ce qu’il y a de meilleur et le meilleur devrait s’écrire avec un M majuscule car il est essentiel pour l’humanité entière mais aussi les déviants, comme au sein d’une famille… Cordialement.

  33. Fointroux

    Là, je crois qu’on s’éloigne un peu du sujet. Le webmaster, Magnus Inquisitor, devrait sortir la « streching machine » pour remettre ces égarés dans le droit, mais douloureux, chemin.
    Une simple remarque, pour en revenir à des considérations sérieusement historiques. En montrant un Inquisiteur bor(g)né à gauche, la série explique bien, à mon avis, les dérives droitières de l’Inquisition… ou je me trompe ?

    • La rédaction

      @Fointroux : les équipes de Magnus Inquisitor étant débordées, elles ont du mal à remettre les égarés du site dans le droit chemin ! Nous comptons blague à part sur la douceur et le respect nécessaires à tout chrétien voulant rendre compte de l’espérance qui est en lui auprès des autres internautes (cf 1ère lettre du 1ère pape, dans la Bible, 1 Pi 3,5).

  34. ericparis11

    Chère Lina, c’est très aimable de me traiter de déviant parce que je ne cautionne pas les dérives de votre secte. il est vrai qu’il y a quelques années, j’aurai été traité avec moins de finesse.
    Vous montrez ainsi parfaitement le fond de votre pensée intime.
    L’amour dont vous vous gargarisez n’est que haine pour tout ce qui ne rentre pas dans vos cases.
    Si vous y trouvez votre bonheur, grand bien vous fasse, et c’est bien là l’essentiel. Mais ne cherchez pas à l’imposer à d’autres et surtout, n’estimez pas votre mode de vie supérieur à celui des autres. Le mysticisme n’est pas que transcendance, c’est surtout un esclavage.
    En effet, la foi aveugle n’est pas liberté, mais servitude, servitude à des dogmes, des rites, des superstitions, des normes.

  35. Lina

    Pardonnez-moi Eric, mais je ne me serais jamais permise de vous traiter de déviant.. Je parlai des erreurs commises par l’Eglise qui n’est pas parfaite certes, mais qui génère aussi le meilleur pour l’homme et ça c’est mon point de vue. Ceci dit, vous avez le droit de penser ce que vous pensez mais pourquoi employer des mots aussi durs et limite blessants pour ceux qui ont la foi. Effectivement, je peux vous dire que j’y ai trouvé mon bonheur, mon équilibre et une meilleure intuition des autres et cela m’aide à mieux vivre… Vous trouvez cela gênant ?

    • Nicolas B.

      Non non non, Lina. On ne dit pas « je ne me serais jamais permise ». On dit « je ne me serais jamais permis ». Même quand on est une fille. Maintenant, fouette-toi.

  36. ericparis11

    Non, chère Lina, bien au contraire, si vous y avez trouvé trouvé votre bonheur, votre équilibre et une meilleure intuition des autres, tant mieux.
    J’en suis heureux pour vous.
    Mais cet équilibre personnel ne doit pas être élevé en modèle, ni surtout imposé de gré ou de force.
    Et c’est là que nous passons de la croyance personnelle respectable à la religion collective condamnable car oppressive.

  37. ericparis11

    Quand à Thérèse, ce n’est point blessant de désigner son mal, et de chercher une explication autre que mystique (le mot chrétien pour magique ou chamaniste).
    Au contraire, cela permet de mieux comprendre les souffrances de cet enfant.
    Ainsi, pour Pierre Mabille, professeur à l’école d’anthropologie, « la pièce majeure de échiquier affectif familial est constituée par la passion de Thérèse pour son père. Cet amour est partagé … Son attraction pour son père amène rêver un époux idéal qui ne peut être rencontré dans la société si réduite qui entoure. Elle est conduite se le représenter sous les traits du Christ Vis-à-vis de ce mari céleste elle conservera ses habitudes de petit enfant choyé … Toute la tribu des filles Martin entrera au cloître. On transporte la famille au Carmel et on substitue au père réel image un père idéal éternel qui de plus jouera le rôle d’époux.
    Cette observation explique le succès prodigieux de Thérèse au sein des familles chrétiennes lire ses écrits on constate que parfois aussi Jésus devient pour elle un enfant virtuel … De fiancée mystique elle se sent un peu devenue la mère. »

  38. Nicolas B.

    Et que vive la censure !

  39. Nicolas B.

    « Votre commentaire est en attente de modération. »

    Oh oui, surtout, de la modération ! Pas d’idées trop fortes, ça peut faire si mal !

    • La rédaction

      @Nicolas : vous pourriez comprendre que nous sommes obligés de modérer les commentaires, étant donné que la série est en cours de diffusion ; maintenant, si vous vous obstinez à vous moquer de nous, nous sommes libres de ne pas continuer à vous publier ; nous attendons plutôt de vous des questions que des jugements à l’emporte-pièce, et des questions, vous en avez sûrement ; à vous lire, donc.

  40. Jean

    @EricParis11
    « L’intolérance et la force étaient d’un seul côté. Toujours le même depuis 2000 ans. »

    Alors là, vous m’intriguez…
    Parce que, quand on regarde l’histoire, même sur les 2000 ans passés, on s’aperçoit assez vite que l’intolérance et la force ont, tour à tour, été de tous les côtés : païens, juifs, catholiques, musulmans, protestants, déistes, athées, etc. , je ne vois pas qui y a échappé (et ceux qui ont le plus vanté la tolérance, Voltaire par exemple, sont loin d’avoir été les plus tolérants !)

    Alors, d’un seul côté, toujours le même ???
    Lequel ???

  41. moi je comprends , les arrivent par l’intolerance .qu’en avons nous à faire que ce ne soit pas une verite historique les catos, juifs et musulmabns m’agacent car ils n’ont qu’a priez leurs dieux tranquilles dans leurs lieux de cultes et arreter de toujours vouloir imposer la verite qui aujourd’hui peut dire que cela est faut .personnecar meme les historiens ne sont pas daccord entre eux . alors oui je prefere voir un film français payer avec ma redevance que les films ou series americaine achter tres cheres
    l’eglise n’a qua plus aider les defavorises plutot que faire du cahut pour rien

    • La rédaction

      Bonjour et merci de votre commentaire. Que les croyants de toute religion vous agacent est une chose. Que vous acceptiez qu’une confession ou une autre soit injustement traînée dans la boue en est une autre. Qui cherche à imposer la vérité, de notre côté ? Vous êtes libres de venir sur ce site, comme d’en repartir. Nous n’imposons rien. Nous proposons seulement. Et nous sommes très heureux de poursuivre la discussion avec vous.

      Sachez aussi que nous ne « chahutons » par pour rien, ni pour le plaisir, mais parce que nous nous sentons blessés par cette série qui s’attaque à des personnalités qui nous sont chères. Imaginez-vous qu’une série s’attaque injustement à quelqu’un de votre famille, que feriez-vous ? Ici c’est particulièrement le cas pour Sainte Catherine de Sienne, mais d’autres personnages historiques de la série tournés en dérision. Nous avons aussi à nous occuper des pauvres, c’est vrai, mais cela ne s’oppose pas à cette action, certains d’entre nous font les deux.

      Jean

  42. Escudier

    Et voilà la censure en marche comme à la belle vépoque !!!
    BRAVO !!!

    • La rédaction

      Cher Monsieur, merci de votre message, qui nous fait sourire : nous utilisons simplement la liberté d’expression garantie par la Constitution française, et nous voici accusés de censure ? Est-ce un procès en sorcellerie ? Bien à vous.

  43. Escudier

    Que nous chaud l’impact sur la suite de la programmation ???
    L’auteur a pris des risques mal calculés,sans doute,qu’il assume !!!

  44. Fointroux

    Pour en revenir à l’inquisition et à la série, on y voit une césarienne sur une femme vivante: est-ce imaginable pour l’époque ?
    Dans la série, l’église s’oppose à cette opération, sous prétexte que la naisance ne s’est pas faite « par les voies naturelles ». Il me semble avoir pourtant vu quelque part que l’Eglise Catholique encourageait les césariennes:
    dans son optique, cela permettait, en le baptisant rapidement (On ne sait jamais !) de sauver un petit être.
    Quelqu’un de charitable pourrait-il m’éclairer sur ces deux points ?
    Merci à lui/elle.

  45. Charlène

    La foi, quelle qu’elle soit, m’a toujours semblé étrange, voire dangereuse. Les dieux grecs, égyptiens, romains ou animistes ont au moins eu le mérite d’offrir des réponses (peu scientifiques certes) à des peuples apeurés, et ces dieux-là avaient au moins le mérite de ressembler aux hommes: ils avaient des défauts et étaient faillibles…
    Les monothéismes ont quant à eux été à l’origine des plus grands obscurantismes, des plus cruelles des guerres et des plus pervertis des systèmes… Pas de quoi pavoiser sur un Dieu d’amour et de compassion, ni sur une foi qui guiderait vers le bien… Depuis bien longtemps, l’homme a réussi à comprendre qu’il pouvait lui-même, comme un grand, distinguer le bien du mal et les héritages religieux tendent malheureusement souvent à polluer des débats essentiels par des tentatives de conserver pouvoir et influence là où point n’est besoin et souvent au détriment des hommes, et surtout des femmes, tout religion confondues, notamment en empêchant la femme d’avoir un rapport sain et libre avec son corps encore aujourd’hui, où le dictat et le dogme « pro-life » ampute sévèrement la libre détermination de ce qui est bon ou mauvais au prétexte que la femme n’est qu’une sainte illuminée (comme vous semblez être fière de Catherine de Sienne et la défendez avec véhémence) ou une pondeuse qui doit enfanter dans la douleur au prétexte qu’elle a mangé une pomme, un jour, à la création d’un monde qui n’a même pas été créé par Dieu alors je ne vois pas ce que l’on reproche aux femmes à la fin, c’est épuisant…
    Ce qui m’intéresse dans Inquisitio, c’est l’enquête, les méchants, les gentils, et que ce soient les juifs, les cathos ou les pingouins à la limite, peu m’importe. Je trouve la réalisation bien faite. Il n’y a pas de revendications de donner à voir la vérité mais bien celle d’une fiction…
    Ce site me fait donc bien rire… La volonté de réhabiliter l’Inquisition comme étant aux origines de la justice parmi les hommes ou presque me fait même un peu peur. La défense de l’illumination de Mme de Sienne qui n’a pas utilisé de racines de mandragore, alors qu’honnêtement, on s’en tamponne un peu, qu’elle soit folle (de Dieu) par absorption de substance ou par simple folie créée par l’ambiance de l’époque importe finalement peu…
    D’ailleurs, je ne vois pas de religion « traînée dans la boue », je vois le tableau d’une époque troublée, certes, où le système religieux avait pris le pas sur votre foi, à la limite, et j’y vois la défense de la science (médecine et pharmacie) qui se trouvait peut-être effectivement à ce moment-là du côté des juifs plus que des catholiques certainement plus occupés à ce moment-là à sauvegarder leurs pouvoirs que préoccupés par le sort de leurs ouailles…
    Bref, tout est excessif dans les multiples réactions des catholiques que je lis ici ou là et cela ne vous sert pas vraiment, vous semblez non défendre la vérité, mais uniquement votre vérité, un peu comme ceux qui défendent la beauté du colonialisme ou l’innocence de la France durant la seconde guerre mondiale… Non, nos ancêtres ne sont pas tous des gentils sous prétexte qu’ils étaient Français ou catholiques ou juifs ou musulmans ou quoi que ce soit. L’humanité n’est composée que d’hommes et qu’ils soient en religion ou non ils ne sont que des hommes avec leurs erreurs et leurs errances…
    Dieu que j’aime ma laïcité dans ces moments-là! :)

    • Nicolas B.

      « Les monothéismes ont quant à eux été à l’origine des plus grands obscurantismes »

      Allons, comme tu y vas !

      Les Égyptiens et leurs Pharaons, c’était pas mal non plus, dans le genre illuminés. Lis Brussolo, c’est terrible !

      Les Aztèques et les Mayas étaient gratinés (au Soleil) eux aussi, avec leurs sacrifices humains par centaines. Les Aztèques consacraient à cette charmante activité un mois de leur calendrier, qu’ils nommaient « écorchement des hommes ». Que veux-tu ? Les dieux avaient soif. Je te conseille le film Apocalyptico. Les Mayas, après un tremblement de terre, enterraient des enfants vivants, pour apaiser les dieux.

      Quand on y pense, elle est pas si mal, notre éppoque… :-)

  46. Charlène

    Laïcité et même surtout mon athésime d’ailleurs, qui me permet d’observer les religions comme un phénomène culturel, philosophique, historique et social et non comme une vérité à défendre ou un dogme à suivre…

  47. Roque

    Encore faut-il savoir distinguer la mise à distance ou la neutralité véritables ! Mise à distance n’est pas mise à l’écart, c’est à dire le confinement en dehors du champ de l’expression publique, donc traitement inégalitaire de l’information.

    Neutralité, n’est pas neutralisation, c’est à dire une pression délibérée (manipulatioons comprises) dans le sens de l’éradication de cette catégorie d’opinions, donc traitement inéquitable et partisan des tenants de ces opinions.

    Charlène : tu as bien le droit de te croire neutre et équitable, mais dans ces « nuances » tient toute la distance entre laïcité effectivement neutre et équitable et laïcisme : partial et offensif !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Broncos beat Bengals in overtime to succeed in post AJ McCarron ty hilton jersey, Starting again at quarterback for the Bengals in the absence of the injured Andy Dalton, Hooked up with No 1 receiver AJ Green for a five yard landing to open the scoring brandon lafell jersey. They made it 14 0 four minutes into the second quarter when wide receiver Mohamed Sanu came in for a wildcat play and rushed for a six yard touchdown derek wolfe jersey. However that lasted only two plays as McCarron fumbled the snap and DeMarcus Ware recovered for Denver to end the game and leave destiny in their own personal hands. unquestionably the Broncos (11 4) does indeed win the AFC West, And claim a first round bye, With a home victory over the san diego chargers next Sunday, so the Bengals cannot now claim the No 1 seed in the AFC and need a Broncos defeat to secure an extra week off custom ravens jersey.