Archives de
Étiquette : France 2

« Inquisitio » : la fiction populaire, condamnée aux clichés antichrétiens ?

« Inquisitio » : la fiction populaire, condamnée aux clichés antichrétiens ?

Une tribune de Thibaut Dary, porte-parole du Collectif Culture et Foi – et si on se respectait ? Qui l’ignore encore ? Inquisitio, la série d’été de France 2, a commencé avec fracas : pour la première soirée, le programme a attiré plus de 4,3 millions de téléspectateurs, laissant la concurrence loin derrière. Un succès à la hauteur du teasing qui a précédé, et des 10 millions d’euros investis dans la production. Depuis plusieurs semaines, la première chaîne publique de France multipliait les bandes annonces choc,…

Lire la suite Lire la suite

L’Eglise et les dissections de cadavres humains au XIVème siècle

L’Eglise et les dissections de cadavres humains au XIVème siècle

Un des leitmotivs de la série Inquisitio est l’opposition entre l’Église et la science, plus particulièrement la science médicale. Dans plusieurs épisodes, il est précisé, et même martelé, que l’Église interdit les dissections de cadavres…et de TOUT cadavre qu’ils soient humains ou animaux. Nous avons déjà abordé la question des animaux…Reste celle des cadavres humains. La réponse n’est pas aussi simple que celle que donne la série. En  1300, le Pape Boniface VIII a publié une bulle dans laquelle il…

Lire la suite Lire la suite

Idée reçue : l’interdiction de disséquer un animal

Idée reçue : l’interdiction de disséquer un animal

Le premier épisode d’Inquisitio nous montre le médecin juif David de Naples disséquer un rat. La dissection est clandestine car ils redoutent que l’Église, à travers l’Inquisition, ne découvre cette pratique et les condamne au bucher. En effet, la série nous présente une Église interdisant toutes les dissections scientifiques qu’elles soient sur des cadavres humains ou animaux. Faux ! En 1378, les dissections humaines étaient en effet rares, mais les dissections sur les animaux étaient courantes dans l’apprentissage des futurs médecins….

Lire la suite Lire la suite

« Inquisitio » : lettre à M. Rémy Pflimlin, Président de France Télévision

« Inquisitio » : lettre à M. Rémy Pflimlin, Président de France Télévision

Frigide Barjot, porte-parole du Collectif Culture et Foi, écrit au Président de France Télévision, et vous invite à écrire à son exemple, en réaction à la série Inquisitio.   Monsieur le Président, C’est avec une grande tristesse que, le 4 juillet 2012, j’ai vu que vous commandiez, financiez et diffusiez à une heure de grande écoute un programme – Inquisitio – qui porte mes concitoyens à la confusion historico-religieuse et à la stigmatisation d’une partie de la population. Issus pour la plupart d’une…

Lire la suite Lire la suite

Une critique d’Inquisitio (2/2)

Une critique d’Inquisitio (2/2)

(…) C’est bien là que se pose le problème d’Inquisitio : la série propose au téléspectateur un ensemble de croyances généralistes sur le Moyen Âge qui n’ont pas grand-chose à voir avec ce que le discours scientifique est susceptible de produire. Sans faire de l’académisme ou de l’érudition, un minimum de vulgarisation historique sur une période bien connue aurait été le bienvenu. Une nouvelle fois, la place est ainsi donnée à la légende noire de l’Inquisition, présentée comme l’instrument d’oppression…

Lire la suite Lire la suite

Une critique d’Inquisitio (1/2)

Une critique d’Inquisitio (1/2)

Le Moyen Âge se vend bien – très bien même – merci pour lui. En témoigne la « saga de l’été » Inquisitio de France Télévisions, diffusée à partir du 4 juillet 2012, qui compte huit chapitres à raison de deux épisodes chaque mercredi soir pendant quatre semaines. Dans une volonté de produire un objet marketing évoquant le Moyen Âge du XIVe siècle et répondant au diktat de la sainte audience audiovisuelle, à la fascination populaire pour la période et mais aussi à des fins…

Lire la suite Lire la suite

A propos de la série Inquisitio

A propos de la série Inquisitio

“A propos de la série Inquisitio” : voici une lettre de Mgr Bernard Podvin, porte parole de la Conférence des évêques de France, qui nous a été transmise et que nous publions aujourd’hui dans son intégralité. France 2 diffuse, à partir de ce soir et tous les mercredis de juillet, sa nouvelle “saga de l’été”, lnquisitio, réalisée par Nicolas Cuche à partir d’un scénario écrit par lui-même et Lionel Pasquier. Elle est sensée mettre en scène, dans le contexte de la…

Lire la suite Lire la suite

Les sectes de flagellants au XIVème siècle

Les sectes de flagellants au XIVème siècle

Le premier épisode de la série Inquisitio, nous montre furtivement un groupe de « flagellants ». Lorsque l’inquisiteur Barnal et son novice Silas font route vers Avignon, ils croisent dans les collines avoisinantes une procession d’hommes torse nus avec une cagoule pointue qui se fouettent le dos. Barnal longe le groupe, tourne sa tête encapuchonnée vers eux, et continue son chemin comme si de rien n’était. Ce court passage pose un petit problème. En effet, en 1378 les groupes de flagellants étaient…

Lire la suite Lire la suite

Le costume du médecin de peste

Le costume du médecin de peste

La série Inquisitio nous présente des hommes de mains de Catherine de Sienne qui répandent la peste en Avignon. Ces hommes ont une curieuse tenue qui les protège de la peste : un masque avec un long bec et des hublots de verres, une longue tunique de cuir…Impressionnant ! Mais complètement anachronique ! Ce costume est le “costume du médecin de peste”, le héros, David de Naples, en regarde une illustration dans un de ses livres. L’illustration utilisée dans le…

Lire la suite Lire la suite

Inquisitio ou l’image tronquée de l’Église

Inquisitio ou l’image tronquée de l’Église

  Frère Samuel, prêtre de la communauté Saint-Jean et philosophe, s’interroge dans Le Figaro sur les représentations caricaturales de l’Église véhiculées par la série de France 2. Obscurantisme, fanatisme, antisémitisme, orgueil du pouvoir, débauche, violence et injustice : le regard sur l’Eglise du XIVème siècle de la série Inquisitio est sans nuance. Conçue comme un cocktail sulfureux pour détente estivale, la saga de France 2 compile sans respect de l’histoire et jusqu’au ridicule (Catherine de Sienne en hystérique inquisitrice, vengeresse et…

Lire la suite Lire la suite